Historique

C’est le 9 février 1896 que la section football du club omnisport des Eaux-Vives voit le jour. Le club sous sa forme actuelle est né de la fusion du FC Urania et du FC Genève en 1922, ce qui en fait le club de football le plus vieux du canton à ce jour.

Date d’entrée dans le championnat :

LNA : 1945, 1948, 1955, 1965;

LNB : 1934, 1947, 1950, 1959, 1966, 1988, 1990;

1ère ligue : 1971, 1974, 1987, 1989, 1994, 2003;

2ème ligue : 1976, 1979, 1995, 2013

3ème ligue : 1977

ugs_caricature_72

Cela fait aujourd’hui 120 ans que le club écrit son histoire, avec une coupe de suisse, un titre de vice-champion suisse, sans oublier des joueurs de classe mondiale, tels que Eugène Parlier, Roger Vonlanthen et Roger Courtois, mais aussi Alberto Tarantini et Augustine Simo.

ugs_1925_72
L’équipe d’UGS qui a gagné la Coupe Suisse de 1928-1929. Debout: Lienhardt, Barrière, Berchten, Bovy, Loichot, Stalder. À genoux: Grettler, Papastratidès, Nicollin, Wiederkehr.

En 1929, UGS FC fut sacré champion romand et enleva la COUPE SUISSE en battant Young-Boys en finale.

En 1931, le club termina second du championnat suisse, derrière Grasshopper, et remporta la victoire au TOURNOI INTERNATIONAL DE L’EXPOSITION COLONIALE DE PARIS qui réunissait les meilleures formations européennes.

Relégués en LNB à l’issue de la saison 1933-34, les « Violets » retrouvèrent la LNA au terme du championnat 1945-46. L’année suivante, en 1947, ils redescendirent à nouveau d’un échelon avant de décrocher, en 1947-48, le titre de champion de LNB. Le club redescendit en LNB avant de décrocher derechef le titre de champion de LNB à la fin de l’exercice 1954-55.

Les Eaux- Viviens évoluèrent alors quatre saisons au plus haut niveau, avant de redescendre. Ils enlevèrent une fois encore le titre de champion de LNB 1964-65, mais ne restèrent qu’une seule saison en LNA.

A l’issue du championnat 1970- 71, UGS FC chuta en première ligue et de mauvais résultats sportifs coulèrent le club jusqu’en troisième ligue.

Après dix-sept ans, le club retrouvait sa place dans le giron de l’élite du football, atteignant en 1988 la LNB. Mais dès 1994, il évolua à nouveau dans les ligues inférieures. Aujourd’hui, le club participe au championnat de deuxième ligue interrégionale.

Image

ugs_frontex_plein_72
Finale de la Coupe Suisse 1928-1929 à Frontenex, UGS bat les Young Boys 1- 0.


Origines

Les Eaux-Vives

La création de la commune des Eaux-Vives a eu lieu en 1798 – à cette époque, le territoire était français.

Cette partie du territoire genevois était laissée en friche, principalement pour des raisons de sécurité: au XVème siècle, il était important  de voir arriver l’ennemi aux portes des fortifications de la ville de Genève.

Dès les premiers tableaux du XVème siècle, nous voyons que les genevois ont une activité sportive sur le Pré de l’Evêque par l’exercice du jeu de l’arc qui est visible dans les armoiries.

Vers le milieu du XIXème siècle, les écoliers vont jouer à la campagne de Plogeon. En 1885, les gymnastes et les musiciens demandent une subvention aux autorités, et malgré que ces sociétés donnent une bonne direction à l’exubérance de la jeunesse, celle-ci leur est refusée provisoirement.

En 1896 il est fait mention du F.C. Urania, nom venu de la déesse Uranus. Mais d’où vient l’origine des maillots violets ? La légende voudrait que le terrain de Pré-l’Evêque était la propriété d’un marchand de vins, terrain où il exerçait son métier et son sport. A moins que le violet ne fasse tout simplement référence à la couleur du lac, comme sur l’écusson de la Commune des Eaux-Vives.

Ecusson des Eaux-Vives

Le stade de Frontenex

Stade de Frontenex

La construction d’un stade est votée et, le 30 mars 1920, on achète à cet effet, à Frontenex, sur le territoire de Cologny, deux parcelles de terrain au lieu-dit « La Giroflée ». Le Legs de 50’000 francs de M. William Favre sera affecté à cette acquisition. L’année suivante, le stade est achevé. Il aura coûté 479.489 francs et ne servira pas seulement aux athlètes et joueurs de football, mais fortifiera les enfants délicats par son utilisation pour les écoles en plein air de l’Etat et de l’œuvre du « Rayon de Soleil ».


Les présidents
1922 John CHARPIE
1929 Louis JOSET
1934 Albert GIACOBINO
1935 Frédéric MORISOD
1947 Jean GIOT
1951 Georges LEDERMANN
1953 Frédéric MORISOD
1986 Alain MORISOD
1992 Gérald HENRIOD + Philippe JORDAN (intérim)
1994 Martial SALAMOLARD
1995 Béat FRITZ
2000 Yves GRANGES
2012 Nicolas JACQUET

Le président emblématique : Frédéric Morisod

Frédéric Morisod
Frédéric Morisod

Président De 1937 à 1947, après avoir été l’un des principaux artisans de l’ascension du club en LNA, avec Albert CHATELAIN comme entraîneur, il céda sa place à Jean GIOT. Il fut à nouveau président en 1953 où il annonca la venue comme entraîneur de Génia Walaschek.

Albert CHATELAIN sera plus tard l’entraîneur de la première et restera jusqu’au bout l’ami fidèle et dévoué du club.

Outre la première équipe, c’est tout le mouvement junior qui lui tenait à cœur. Tout au long de sa présidence, il a préservé un idéal sportif qui ne souffrait aucune compromission.

Son décès en 1986 a véritablement laissé le club orphelin et les vibrants hommages d’un fils à son père ont été ressentis par tous. A la suite de sa disparition, tous les regards se tournent vers Alain Morisod. Alain Morisod ne s’est pas dérobé et, fort de son charisme, il a su motiver, mais aussi gérer ce club jusqu’à l’ascension en LNB d’une façon magistrale.


Les entraineurs

Albert CHATELAIN – Celui qu’on appelait « l’homme à la casquette » avec son écharpe autour du cou. Son nom a toujours été lié à notre club, remportant avec la première équipe deux titres de champions suisses de LNB. Il fut également entraîneur de l’Association suisse de football et de la fédération française; instructeur chef de l’ASF, expert « jeunesse et sport ». Il a rendu à notre club d’inestimables services jusqu’à l’âge de 80 ans passés.

Génia WALASCHEK -Ancien junior du club, il était junior lorsque notre équipe vedette s’en allait glaner des lauriers à Paris en 1931. Brillant international, 28 sélections dans l’équipe suisse, joueur et entraîneur de notre première équipe dès 1953. Il l’amènera en LNA. Fidèle aux couleurs violettes.

Paul GARBANI -Il a commencé sa carrière au UGS FC, comme joueur en compagnie de Cocolet Morand et Roger Vonlanthen, sous la houlette du regretté Jean Campana. Il y est revenu en 1986 pour un nouveau défi et pour défendre une certaine idée du football.

Gérard CASTELLA – Avec son enthousiasme et sa détermination, il a ramené notre équipe en LNB montrant à tous qu’un comité structuré et des joueurs motivés sont synonymes de succès ! Il fut également entraîneur au Servette FC et entraîneur au sein de l’ASF.

Hervé MUSQUERE – Actuel entraîneur de l’équipe première, il fut joueur à l’AS Saint-Etienne entre 1984 et 1990. Il a joué égalment à Beauvais (D2) en prêt en 1988-1989 (28 matches, 8 buts) – saison lors de laquelle il atteignit les quarts de finale de la Coupe de France. Passioné de football, il entraîna une équipe modeste – Cernex – avec tout de même 3 montées à la clé en 6 ans. Entraînant successivement le FC Perly-Certoux et le Signal-Bernex, il atterrit au FC Meyrin où il fit un excellent travail.

 

Sources : Archives du UGS FC, http://www.notrehistoire.ch/article/view/899/.